Pourquoi choisir l’apprentissage pour se former ? – GEIG Archipel Guadeloupe

Pourquoi choisir l’apprentissage pour se former ? – GEIG Archipel Guadeloupe

L’apprentissage est reconnu, à juste titre, comme un système très avantageux pour se former et faciliter son intégration sur le marché du travail. De plus en plus de jeunes choisissent de réaliser leur formation en alternance pour apprendre un métier tout en étant rémunérés. Vous hésitez à vous lancer ?

Voici un point complet sur le contrat d’apprentissage proposé par le GEIQ Archipel Guadeloupe, Groupement d’employeurs pour l’Insertion par la Qualification professionnelle.  

L’apprentissage pour se former à tous les métiers   

L’apprentissage permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel via une formation en alternance. C’est une solution idéale pour mettre en pratique en entreprise les enseignements théoriques dispensés en centre de formation. Aujourd’hui, le contrat d’apprentissage n’est plus seulement réservé aux métiers manuels, tous les niveaux d’étude sont concernés par le contrat d’apprentissage du CAP au BAC +5.

Le contrat d’apprentissage permet notamment de préparer :

  • un diplôme professionnel (CAP, Bac Pro, BP…) ;
  • un diplôme de l’enseignement supérieur (BTS, DUT, licence pro, bachelor, master…) ;
  • une qualification professionnelle enregistrée au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles).

Tous les secteurs professionnels sont concernés par l’apprentissage. Cela concerne aussi bien les métiers relevant du secteur tertiaire que les métiers de l’artisanat ou de l’industrie.

À qui est destiné le contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 29 ans. Il est toutefois possible de démarrer un contrat d’apprentissage à partir de 15 ans après la 3e.

Il est accepté dans certains cas d’entrer en apprentissage au-delà de 29 ans, cela concerne :

  • les apprentis qui souhaitent acquérir un diplôme ou un titre supérieur à celui précédemment obtenu ;
  • les travailleurs handicapés ;
  • les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise ;
  • les sportifs de haut niveau.

Avec qui signer un contrat d’apprentissage et pour quelle durée ?

Un apprenti peut intégrer aussi bien une entreprise privée que publique. Il est également possible de se faire embaucher en contrat d’apprentissage au sein d’une association ou chez un professionnel exerçant en libéral.

Le contrat d’apprentissage peut être signé en CDL (contrat à durée limitée) ou en CDI (contrat à durée indéterminée) pour une durée de 6 mois à 3 ans selon la qualification préparée. Il est possible de conclure plusieurs contrats d’apprentissage consécutifs afin d’obtenir des diplômes ou titres différents.

Comment devenir apprenti ?

La première démarche à accomplir consiste à se rapprocher d’un centre de formation d’apprentis (CFA) ou d’un organisme de formation privé selon le métier visé. En dehors des établissements publics, de nombreuses écoles privées proposent désormais des cursus en alternance (écoles de commerce, écoles d’ingénieurs…).

La seconde démarche consiste à rechercher une entreprise d’accueil, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • postuler directement auprès d’une entreprise en physique ou par mail ;
  • contacter la chambre des métiers et de l’artisanat ou la chambre de commerce et d’industrie ou la chambre d’agriculture ;
  • rechercher un employeur via Pôle emploi ;
  • prendre contact avec les syndicats professionnels correspondant au secteur souhaité 

Notez également que de plus en plus d’employeurs sollicitent directement les organismes de formation pour recruter un jeune en alternance.

Les avantages du statut d’apprenti

Un accès facilité à l’emploi  

La formation en alternance permet à l’apprenti de se voir confier diverses missions lui permettant d’être rapidement opérationnel. Ainsi il bénéficie dès la fin de sa formation d’une expérience significative de plus en plus plébiscitée par les recruteurs.

Considéré comme un collaborateur au même titre que les autres salariés, son immersion au sein de l’entreprise lui permet également de se familiariser avec les codes et valeurs de celle-ci. Beaucoup de jeunes sont d’ailleurs embauchés par leur employeur à l’issue de leur contrat d’apprentissage.

Une rémunération durant toute la formation

Tous les jeunes alternants en contrat d’apprentissage perçoivent une rémunération pendant toute la durée de leur cursus, en entreprise comme en centre de formation. Celle-ci est comprise entre 27 % et 78 % jusqu’à 26 ans. Elle évolue progressivement selon l’âge de l’apprenti et sa progression dans le cycle de formation. Au-delà de 26 ans, la rémunération est au moins égale au Smic voire supérieure selon la convention afférente au secteur d’activité.

Une prise en charge des frais de scolarité

En plus d’être rémunéré pendant votre formation, vous n’avez pas à vous acquitter des frais de formation qui sont intégralement financés par l’entreprise d’accueil. C’est donc une excellente solution pour poursuivre ses études sans contraintes financières.

Des avantages complémentaires liés au statut salarié

Durant toute la durée de son contrat d’apprentissage, l’alternant bénéficie des avantages du statut salarié en complément de sa rémunération :

  • mutuelle d’entreprise ;
  • congés payés ;
  • tickets restaurants, chèques cadeaux ;
  • participation aux frais de transport ;

Un accompagnement personnalisé en centre de formation et entreprise

Tout au long de son parcours de formation, l’apprenti est suivi par un maître d’apprentissage en entreprise et par un tuteur au sein du centre de formation. Cet accompagnement sur-mesure lui permet de bénéficier d’un encadrement à la fois théorique et pratique.

Quelques aides financières accordées aux jeunes alternants

L’aide au financement du permis de conduire

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis âgés de plus de 18 ans peuvent bénéficier d’une aide de l’Etat pour financer leur permis de conduire. Le montant de l’aide accordée s’élève à 500 €. La demande doit être effectuée directement auprès du CFA via un dossier à compléter.

L’aide Mobili-jeune

Les jeunes alternants âgés de moins de 30 ans percevant une rémunération inférieure ou égale au Smic peuvent prétendre à l’aide Mobili-jeune. Cette aide accordée par Action Logement permet de bénéficier d’une prise en charge d’une partie du loyer déduction faite de l’APL (aide personnalisée au logement). D’un montant de 10 à 100 € par mois, elle est versée pendant toute la durée de la formation (maximum 3 ans).

Des réductions liées au statut d’apprenti étudiant 

Les jeunes en alternance disposent d’une carte nationale d’apprenti leur permettant de bénéficier de réductions tarifaires sur :

  • les transports ;
  • les activités culturelles et sportives ;
  • la restauration rapide 

Comment se déroule la formation ?

L’apprenti partage son temps entre l’entreprise d’accueil (partie pratique) et le centre de formation (partie théorique). Le temps de formation représente au minimum 25 % de la durée du contrat soit 400 heures environ en CAP et 750 heures environ pour les apprentis préparant un BTS ou un bac pro.

L’équipe du GEIQ Archipel Guadeloupe est à votre disposition pour commenter ces dispositions, et répondre à toutes vos questions sur l’apprentissage.

Partagez cet article


Laisser un commentaire